À l'hiver 2016, un projet de basketball a démarré à l'ÉTS permettant à des étudiants-athlètes de pouvoir progresser dans une équipe et structure encadrées par le Centre sportif ÉTS. Le but du projet était de créer une ligue universitaire division 2, tout comme la ligue de volleyball féminin division 2 dans laquelle l'ÉTS évolue depuis maintenant 3 saisons.

Malheureusement pour nos Piranhas basketball, cette ligue ne verra pas le jour à court terme. La raison est fort simple : il n'y a pas assez d'institutions universitaires qui sont prêtes à embarquer dans le projet avec nous. Rappellons qu'en 2016-2017, les Piranhas basketball ont disputé une saison amicale contre l'Université du Québec à Rimouski, l'Université de Sherbrooke et le programme de basketball de Thetford Mines. Cette ligue amicale avait pour objectif de préparer notre programme à faire le saut en RSEQ l'année suivante, ou au plus tard en 2018-2019.

« Cela ne veut pas pour autant dire qu'il n'y aura plus d'équipe de basketball à l'ÉTS, explique le coordonnateur sportif des Piranhas Alexandre Richard. C'est un dur coup pour cette discipline, mais il reste des possibilités pour les étudiants-athlètes. Les membres de l'équipe de basketball pourront se consulter dans les prochains mois pour déterminer s'ils veulent poursuivre leur aventure en tant que club sportif. Ils n'auront pas à chercher bien loin pour trouver de bons modèles sur lesquels s'appuyer. Phoenix ÉTS, Tennis ÉTS et Typhon ÉTS forment des équipes sportives reconnues par le Centre sportif et offrent à leurs membres une excellente structure d'encadrement et un niveau de compétition très relevé. Le basketball étant un sport bien établi au Québec, plusieurs ligues civiles peuvent s'avérer des alternatives très intéressantes pour nos étudiants. »

C'est donc avec un immense regret que le Centre sportif se voit dans l'obligation de fermer le programme sportif Piranhas basketball. Nous ne pouvons passer sous silence l'excellent travail qui a été fait de la part des entraîneurs présents avec l'équipe lors des 18 derniers mois. Un grand merci à Christian Laverdure, entraîneur-chef, pour son dévouement à l'équipe, ainsi qu'à ses deux adjoints Romain Goffoz et Samir Chebbo.