L'équipe féminine de volleyball n'a pas réussi à se qualifier pour les éliminatoires du championnat universitaire division 2. La troupe de François Beauregard s'est inclinée dans 5 de ses 6 derniers matchs, dont trois défaites consécutives en Outaouais le week-end dernier.

La mission des Piranhas était claire lors de leur dernier week-end : vaincre les Torrents de l'UQO pour une troisième fois cette saison, et ainsi assurer leur particpation au championnat de fin de saison. Malheureusement, l'équipe de l'Outaouais était très bien préparée pour ce duel. Les Torrents, jouant devant leurs partisans, ont réussi à remporter les deux premières manches (25-19, 25-21) en plus de prendre une avance de 17 à 6 au troisième set. Les Piranhas ont toutefois réussi une impressionnante remontée pour remporter la manche 28 à 26. L'UQO a finalement réussi à fermer les livres au quatrième set, terminant le match avec 25 à 20. Cette défaite, très difficle à accepter, n'éliminait pas mathématiquement les Piranhas. Nos joueuses se devaient de vaincre la deuxième équipe au classement, Chicoutimi, et d'espérer que cette dernière remporte son match face à l'UQO.

Les Piranhas ont dipsuté un bon match le samedi matin face aux Patriotes de l'UQTR, qui ont été simplement trop fortes pour notre équipe. Nos représentantes se sont inclinées en 3 sets consécutifs. Chicoutimi a par la suite vaincu l'Outaoauis. Les Piranhas avaient donc encore leur sort entre leurs mains : l'équipe de l'ÉTS se devait d'aller chercher 2 points contre les Inuk.

La rencontre a bien démarrée par un jeu agressif et constant des Piranhas qui ont réussi à enlever le premier set au compte de 25 à 20. Les réjouissances ont toutefois été de courte durée, puisque Chicoutimi a rapidement repris le contrôle de la rencontre en remportant les sets suivants avec des écarts de 15 et de 10 points. La quatrième manche a été chaudement disputée, mais les Inuk sont revenues de l'arrière pour l'emporter 25 à 22. La saison des Piranhas a ainsi pris fin à ce moment-là.

L'heure est maintenant au bilan de fin de saison pour les entraîneurs et les joueuses. Les objectifs n'ont pas été atteints pour l'édition 2016-2017. Soyons assurés que notre équipe reviendra plus forte l'an prochain, alors que le championnat de fin de saison se déroulera ici-même au Centre sportif ÉTS. Parions que les joueuses ne voudront pas rater une telle opportunité...