Avec une fiche de 5 victoires et 1 défaite, les Piranhas trônent en ce moment au sommet de la division 2 universitaire. Ils devancent l'UQAC (3-0) et l'UQTR (2-1). Toutefois, les deux formations les pourchassant au classement. Ayant 3 matchs en main, les Piranhas devront continuer à accumuler les victoires si elles veulent conserver leur position.

L'ÉTS a connu une sortie parfaite à Trois-Rivières les 10 et 11 novembre derniers, remportant ses 3 duels. Les Piranhas ont notamment vaincu l'UQTR pour la première fois en 4 ans, comblant un déficit de 2 sets à 0 pour finalement l'emporter 15 à 12 à la manche ultime. « Cette victoire est excellente pour notre confiance, souligne l'entraîneur-chef François Beauregard. Il n'y a plus de doute pour personne maintenant : nous pouvons vaincre toutes les équipes de cette ligue. On devra toutefois jouer notre meilleur volleyball pour espérer poursuivre cette série de victoires. »

Individuellement, quelques athlètes ont su se démarquer depuis le début de la saison. Catherine Richard-Nobert domine actuellement la ligue quant aux blocs, avec un impressionnant total de 24 en 6 matchs joués. Elle figure également au 3e rang des points par sets joués, avec une moyenne de 2.98. Au niveau des attaques marquantes, Jacinthe Éthier Proulx (28), Marie-Anne April-Horth (37) et Chloé Gendron (34) seront à surveiller. La passeuse Érika Bolduc occupe pour sa part le 1er rang au chapitre du nombre d'as réussis, avec un total de 16 services gagnants. Malgré l'absence de statistiques pour justifier ses bonnes performances, il ne faut pas oublier la libéro de l'ÉTS, Camélia Raymond, qui mène la défensive des Piranhas avec son sens de l'anticipation et sa rapidité dans ses déplacements.

Le prochain match de nos volleyeuses aura lieu ce vendredi à 19 h alors qu'elles recevront les Patriotes de l'UQTR au Centre sportif ÉTS. L'action se poursuivra samedi alors qu’elles affronteront Rimouski à 12 h 30, puis Chicoutimi à 16 h 30. C'est l'occasion idéale pour la communauté ÉTS de voir à l'œuvre notre équipe et d'assister à du volleyball féminin de haut niveau. Procurez-vous dès maintenant vos billets en ligne ou à la porte, au coût de 5 $.