En ce lundi soir avait lieu le gala des Piranhas afin de souligner le travail, l’engagement et le succès des étudiants-athlètes membres des équipes Piranhas. Cette soirée festive était l’occasion d’annoncer les gagnants de nos différentes bourses sportives.

Les ambassadeurs 2016-2017 de Jean Coutu Griffintown ont d’abord été soulignés. Omar Lasfar et Camélia Raymond étaient les récipiendaires.

Le titre de recrue de l’année est allée à Yoann Mbele Abanda en soccer, qui a été un rouage important dans la conquête du titre RSEQ pour notre équipe de soccer. Camélia Raymond, volleyball et Tom Saurin, rugby ont été les finalistes à ce prix.

Les prix athlètes-éthiques Piranhas, récompensant l’engagement des étudiants-athlètes dans la communauté des Piranhas, ont été remis à Iman Hassanein, volleyball, Bertrand Kirouac, badminton et Khalil El-Mekari, soccer. Il est important de mentionner que Jacinthe Éthier-Proulx a reçu une bourse de 1 500$ de la part des SAÉ pour son implication générale dans la vie étudiante à l’ÉTS.

Daichi Ganga-Babasaki, basketball, Chloé Gendron, volleyball et Kevin Dulude-Maher, rugby, se sont vu remettre le prix d’excellence scolaire, décerné aux étudiants-athlètes qui performent sur les bancs d’école en plus d’être des membres actifs de leur équipe sportive.

Théau Cariou, complétant sa cinquième et dernière saison dans notre équipe de badminton, a remporté le prix de la persévérance et de l’amélioration grâce à son acharnement constant et à son importante victoire face aux Carabins en fin de saison.

Le joueur par excellence de sa discipline sportive a été remporté par les étudiants suivants : Hugo Porcher, badminton, Jean Gohin, basketball, Marc-Olivier Cyr, golf, Philipe Ménard, rugby, Omar Lasfar, soccer et Camélia Raymond en volleyball.

La bourse athlète de l’année (1500 $) a été remise pour une deuxième année consécutive au joueur de racquetball Samuel Murray.

Félicitations à tous les boursiers et étudiants méritants! À tous ceux qui forment la grande famille des Piranhas, nous tenons à souligner et applaudir votre engagement. Nous en profitons pour saluer les diplômés qui devront malheureusement nous quitter prochainement.